Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Recherche

23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 07:46



LE GRAIN DE SABLE
 



 
Regarde un grain de sable ,
 
un grain, un seul.
 
 

Dans l’univers, tu n’es qu’un grain de sable,
 
mais chaque grain de sable est l’univers entier.
 
 




MandalaB.jpg


 
Repost 0
Published by Mougeot
commenter cet article
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 07:38


 
 
LE RUBICUBE
 
 
 
 
Depuis quelques jours, à chaque moment libre,
tu tournes et retournes le cube magique,
et les taches de couleur défilent…
Un tour, un tour encore…, dans l’autre sens…
Ta tête est vide et ton regard hypnotisé.
Tu es le cube.
 
 
Soudain, ça y est ! J’ai réussi !
Et tu recommences vite, plus vite, encore plus vite…
Tes yeux brillent, jaune, vert, rouge…, encore…
Le mouvement de ton poignet est dans ta tête.
Tu es dans un rêve, comme un automate.
 
 
Attention !
Ne casse pas ton cœur d’enfant,
et que tes yeux sachent encore voir le soleil
et l’oiseau et la neige !
 
 


cube1.jpg
 



Repost 0
Published by Mougeot
commenter cet article
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 07:30

 

 
 
UN AMI EST ENTRÉ
 
 



 
Sur le coin de la cheminée, la bougie est allumée.
Sa flamme brille et vacille.
Il y a autour d’elle comme une aura diaphane
qui attire le regard.
Elle hypnotise.
 
 
Elle te dit : Brille, éclaire,
laisse la vie brûler en toi, à travers toi.
Partage l’amitié, le pain, la joie.
Le partage multiplie.
 
 
Laisse en toi vivre la vie
et ne te soucie point ni d’hier, ni de demain.
 
 
Ce soir, on projette en famille
quelques diapositives anciennes.
 
 
Tu as ri, amusé, en voyant sur l’écran
ce bébé maladroit faire ses premiers pas.
Tu croyais que c’était ton frère !
 
 
Mais non, c’est toi !
 
 
Cela t’a semblé drôle ; très drôle,
et ton rire sonnait plus faux.
Est-ce possible ?
 
 
Et très vite, tu es revenu à ton jeu d’aujourd’hui.
Hier n’est plus,
demain ne sait ce qu’il sera.
 
 
La vie ne se tisse que d’aujourd’hui,
d’instant en instant.
 
 



rose2.jpg




Repost 0
Published by Mougeot
commenter cet article
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 17:19


LA ROSE ET L’ÉPINE
 


 
 « Elle est méchante, l’épine », 

a dit maman 

en regardant saigner 

le doigt de son petit garçon.
 

Ce n’est pas vrai.
 
L’épine est épine, 

et la rose est rose. 


A toi de les connaître pour ce qu’elles sont !




Rose4pg.jpg



 
 
Repost 0
Published by Mougeot
commenter cet article
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 14:23
 
 
LE HÉRISSON EST MORT.
 
 


Une larme dans tes yeux,
le chagrin, la tristesse.
 
 
On le met en terre sous l’arbre du jardin.
 
 
La fleur se fane.
La feuille tombe de l’arbre.
 
 
Ton grand-père un jour nous a quittés.
Un jour, je ne sais quand,
je te quitterai aussi.
 
 
Alors, ne sois pas triste,
mais qu’en ton cœur naisse la joie,
même douloureuse. 

Les vraies joies sont parfois douloureuses.

 
  

herisson1.jpg



 
Cette vie est un passage.
Tout ce qui naît meurt aux yeux humains.
 
 
Remplis chaque jour de ta vie
comme une belle page blanche
sans hier ni demain.
 
 
Et au cœur de ton cœur,
tu sauras que l’étoile qui meurt
renaît sous d’autres cieux,
que l’âme quitte cette enveloppe de chair,
emportant la chaleur de tout amour donné,
de tout amour reçu,
et va sous d’autres cieux où il est des soleils
qui n’éclairent pas la guerre, la famine, la peur,
le désir et l’envie.
 
 
La naissance de l’enfant est délivrance
pour la maman.
 
 
Délivrance aussi
lorsque l’âme quitte cette enveloppe de chair.
La chenille ne peut voir
la beauté du papillon qui sort de la chrysalide.
 
 
 
 
 


papillon2.jpg

 
 
 
Au jour de ma délivrance,
sois dans la joie.
 
 
Tout ce qui naît meurt
aux yeux des humains.
 
 
Remplis ta vie chaque jour
comme une belle page blanche
sans hier ni demain.
 
 
Et je t’accueillerai là-bas
pour un nouveau destin.
 
 
 
 


Papilon1.jpg
Repost 0
Published by Mougeot
commenter cet article
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 11:10
 


DIS-MOI ENCORE, 

PAPA,

QU’EST-CE QUE LA VIE ?

 
 
 
 
La vie de chaque chose
est d’être ce qu’elle est,
elle naît tout simplement, et elle meurt.
 
 
Mais la feuille qui tombe de l’arbre
donne la terre qui nourrit les racines,
la fleur qui se fane a été bue par l’insecte,
l’arbre mort brûle dans l’âtre.
 
 
Toute chose a son parfum,
 toute chose a sa chaleur.
 
 
Toute vie nourrit la vie
au cycle des saisons.
 
 


 
 


Peinture2-copie-1.jpg


 
DIS PAPA,

QUELLE EST MA SAISON ?

 
 
Vis chaque saison avec un cœur d’enfant.
 
         Tu es la pierre
 
        et la rose
 
        et l’arbre
 
           et l’oiseau
 
et toute chose, tout être que tu regardes simplement 

avec les yeux du cœur.
 


rose.jpg



Alors, il n’y a plus de saison.
 
Tu es l’enfant.
 
Tu es l’étoile.
 
 Tu es. 



PeintureEssence-copie-1.JPG



 
 
Repost 0
Published by Mougeot
commenter cet article
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 10:03


DIS PAPA, 

QU’EST-CE QUE C’EST, 

MA VIE? 
  
  
Ta vie, c’est de suivre l’Étoile !
 
 
 
Vois le ciel ce soir et, dans la voie lactée, 
trouve ton étoile et suis là.
 


La vie de la lune, 
c’est de réfléchir la lumière du soleil
  

La vie de la lune, c’est, au cœur de la nuit, 
nous dire que le soleil existe, 
qu’il ne nous oublie pas et reviendra à l’aube.
  

C’est de faire battre le cœur de la mer, 
de provoquer son flux et son reflux.
  
C’est de faire germer la graine enfouie dans le sol, 
attirée par sa blancheur.
  
C’est d’influencer les humains dans leur corps, 
dans leur cœur et dans leur esprit.
 
 
Et la vie du soleil est d’être lumière 
et chaleur douce ou torride 
pour que le soleil de ton cœur soit à son image.
  

La vie de l’homme, de la femme, 
c’est de laisser vivre en lui, en elle, 
l’enfant qu’il est 
et la réponse à toute question vient par l’ange 
qui est en toi, 
qui est toi 
et qui te parle par le cœur de ton cœur.
 




PeintLicorne.jpg


 
La vie de la femme, de l’homme, 
de l’enfant qui n’écoute pas la chaleur de son cœur 
mais qui dit :
     - je veux !
- non !
- ça, c’est à moi !
elle donne un feu qui fait mal, 
qui casse et qui écrase, 
qui enlaidit et détruit les regards, l
es visages, les arbres, les forêts, 
les mers, jusqu’aux sommets des montagnes, 
et toute chose que celui-ci touche ou regarde.
  
C’est la vie de la femme, de l’homme, de l’enfant 
qui ne sait pas qu’il est fleur, 
qu’il est oiseau, 
qu’il est le givre sur la feuille de l’arbre 
et la pierre sur le chemin.
 
C’est la vie de la femme, de l’homme, 
de l’enfant qui ne sait plus 
que l’étoile du firmament est son cœur 
et qu’il est au cœur de l’étoile.
 
La vie de la pierre, c’est d’être pierre, 
mais voilà que l’homme la casse, la broie, l’écrase 
pour en faire des maisons et des palais 
qui sont vides d’amour.
 
Et il ne sait pas que c’est son cœur qu’il écrase, 
qu’il casse et qu’il broie.
 
La vie de l’arbre, c’est d’être arbre 
et de grandir enraciné dans la Terre Mère 
en poussant ses branches vers le Ciel. 
Mais voilà que l’homme scie l’arbre 
pour en faire des poutres, des croix et des gibets. 
Et il ne sait pas que c’est sa chair 
qu’il scie et qu’il déchire.
 
La vie de l’oiseau, c’est d’être oiseau dans le vent 
et voilà que l’homme le met en cage, 
lui coupe ses ailes, le tue pour son plaisir. 
Et il ne sait pas ce qu’il fait 
et que ce sont ses ailes qu’il brise.
 
Il veut savoir avec sa tête et non avec son cœur !
Il se coupe du soleil et de la lune, 
du ciel et des étoiles, de l’arbre, 
de la rose et de l’oiseau.
Il ne sait plus qu’il est tout cela.
Il ne sait plus qui il est.
Alors, la peur habite le cœur de l’homme, 
la maladie lui tord les entrailles 
et il en vient à haïr sa vie !
 

Et la terre tremble, et le volcan explose, 
et la mer ravage les rivages, 
les déserts s’étendent, 
car toute chose est le reflet de son cœur.
L’homme fait la guerre à l’homme, 
et Dieu écrase le cœur de l’homme 
pour lui redonner un cœur d’enfant.
   
 
Et celui qui retrouve son cœur d’enfant, 
plus jamais ne connaît ni la mort, 
ni les larmes.
 

En Lui naît un monde nouveau, 
une terre nouvelle 
qu’éclaire le Soleil de tous les soleils.
 





PeintureGrotte.jpg






Glycon.JPG

 

Repost 0
Published by Mougeot
commenter cet article
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 07:47


Dis, papa,
 
 la vie,
 
c’est quoi ? 
 
 
 
  PeintMillie.JPG
 
 
 

 
Christophe, François et Emmanuel

1977f.jpg


 
à tous mes petits-enfants 
 
  
 
  
Annapac--me.JPG


Anna et Pacôme




Ad--leOlivier.jpg


Adèle et Olivier





YannGaelle.jpg

Gaëlle et Yann 




Copie-de-MartinNicolas.jpg


Martin et Nicolas 




…et, à travers eux,
 
 
à tous ceux
qui ont une âme d’enfant



Ananse2.jpg

 
DIS, PAPA, LA VIE,
C’EST QUOI ?
 
 
La vie de la pierre, c’est d’être pierre,
 
la vie de l’arbre, d’être arbre,
 
la vie de l’oiseau d’être oiseau.
 
La vie de l’animal, c’est de vivre son instinct.
 
Ainsi chacun est ce qu’il est et rend grâces au Créateur.
  
 
 
DIS PAPA, 

LA VIE
QU’EST-CE QUE C’EST ?
 
 


La vie de l’eau, c’est de couler, de chanter, 
de jouer avec les herbes et les cailloux du chemin, 
c’est de remplir le verre et d’être bue.
 
La vie de l’eau, c’est de couler jusqu’à la mer, 
de se perdre dans les sables du désert, 
de s’évader jusqu’aux nuages 
et de tomber en pluie 
pour ruisseler ou rentrer sous terre.
 
 

vibrbleu-copie-1.JPG

 
Mais chaque goutte d’eau ira un jour jusqu’à la mer.

 
La vie du feu, c’est d’être flamme, 
l’étincelle qui brûle les doigts 
ou le volcan qui explose.
 

vibrrouge-copie-1.JPG


La vie du feu, 
c’est la chaleur du cœur de ceux qui aiment. 
Alors, chaque goutte de feu est un soleil.
 
 
 
 
La vie de la mer, 
c’est le flux et le reflux,
 ainsi chaque chose revient au rivage.
 

vibrvert-copie-1.JPG


La vie du fleuve, 
c’est de couler comme les jours 
qui passent en suivant les saisons.
 
 
 La vie de la glace, 
c’est de brûler dans la transparence du froid.
 
 
 

(Textes et peintures de Robert-Régor Mougeot)



Glycon.JPG
Repost 0
Published by Mougeot
commenter cet article