Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Recherche

22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 10:03


DIS PAPA, 

QU’EST-CE QUE C’EST, 

MA VIE? 
  
  
Ta vie, c’est de suivre l’Étoile !
 
 
 
Vois le ciel ce soir et, dans la voie lactée, 
trouve ton étoile et suis là.
 


La vie de la lune, 
c’est de réfléchir la lumière du soleil
  

La vie de la lune, c’est, au cœur de la nuit, 
nous dire que le soleil existe, 
qu’il ne nous oublie pas et reviendra à l’aube.
  

C’est de faire battre le cœur de la mer, 
de provoquer son flux et son reflux.
  
C’est de faire germer la graine enfouie dans le sol, 
attirée par sa blancheur.
  
C’est d’influencer les humains dans leur corps, 
dans leur cœur et dans leur esprit.
 
 
Et la vie du soleil est d’être lumière 
et chaleur douce ou torride 
pour que le soleil de ton cœur soit à son image.
  

La vie de l’homme, de la femme, 
c’est de laisser vivre en lui, en elle, 
l’enfant qu’il est 
et la réponse à toute question vient par l’ange 
qui est en toi, 
qui est toi 
et qui te parle par le cœur de ton cœur.
 




PeintLicorne.jpg


 
La vie de la femme, de l’homme, 
de l’enfant qui n’écoute pas la chaleur de son cœur 
mais qui dit :
     - je veux !
- non !
- ça, c’est à moi !
elle donne un feu qui fait mal, 
qui casse et qui écrase, 
qui enlaidit et détruit les regards, l
es visages, les arbres, les forêts, 
les mers, jusqu’aux sommets des montagnes, 
et toute chose que celui-ci touche ou regarde.
  
C’est la vie de la femme, de l’homme, de l’enfant 
qui ne sait pas qu’il est fleur, 
qu’il est oiseau, 
qu’il est le givre sur la feuille de l’arbre 
et la pierre sur le chemin.
 
C’est la vie de la femme, de l’homme, 
de l’enfant qui ne sait plus 
que l’étoile du firmament est son cœur 
et qu’il est au cœur de l’étoile.
 
La vie de la pierre, c’est d’être pierre, 
mais voilà que l’homme la casse, la broie, l’écrase 
pour en faire des maisons et des palais 
qui sont vides d’amour.
 
Et il ne sait pas que c’est son cœur qu’il écrase, 
qu’il casse et qu’il broie.
 
La vie de l’arbre, c’est d’être arbre 
et de grandir enraciné dans la Terre Mère 
en poussant ses branches vers le Ciel. 
Mais voilà que l’homme scie l’arbre 
pour en faire des poutres, des croix et des gibets. 
Et il ne sait pas que c’est sa chair 
qu’il scie et qu’il déchire.
 
La vie de l’oiseau, c’est d’être oiseau dans le vent 
et voilà que l’homme le met en cage, 
lui coupe ses ailes, le tue pour son plaisir. 
Et il ne sait pas ce qu’il fait 
et que ce sont ses ailes qu’il brise.
 
Il veut savoir avec sa tête et non avec son cœur !
Il se coupe du soleil et de la lune, 
du ciel et des étoiles, de l’arbre, 
de la rose et de l’oiseau.
Il ne sait plus qu’il est tout cela.
Il ne sait plus qui il est.
Alors, la peur habite le cœur de l’homme, 
la maladie lui tord les entrailles 
et il en vient à haïr sa vie !
 

Et la terre tremble, et le volcan explose, 
et la mer ravage les rivages, 
les déserts s’étendent, 
car toute chose est le reflet de son cœur.
L’homme fait la guerre à l’homme, 
et Dieu écrase le cœur de l’homme 
pour lui redonner un cœur d’enfant.
   
 
Et celui qui retrouve son cœur d’enfant, 
plus jamais ne connaît ni la mort, 
ni les larmes.
 

En Lui naît un monde nouveau, 
une terre nouvelle 
qu’éclaire le Soleil de tous les soleils.
 





PeintureGrotte.jpg






Glycon.JPG

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mougeot
commenter cet article

commentaires