Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Recherche

21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 07:30

« Le Chant des Trois Certitudes »

 

de Milarepa1




 

 

       « Je me prosterne au pied de Milarepa le Traducteur après avoir médité dans la solitude des montagnes.

 

      J’ai acquis la Certitude de la Non-Apparition qui m’a libéré de la saisie dualiste des vies passées et futures.

      La manifestation des six mondes se révèle comme illusoire.

      Ainsi j’ai coupé court aux fausses croyances de la naissance et de la mort.




 

      J’ai acquis la Certitude de l’Equanimité qui m’a libéré de la saisie  dualiste du bonheur et de la souffrance.

      L’expérience des impressions sensorielles se révèle comme illusoire.

     Ainsi j’ai coupé court aux fausses croyances en les choses à prendre et à laisser.




 

      J’ai acquis la Certitude de la Non-Distinction qui m’a libéré de la saisie dualiste du Samsâra et du Nirvâna.

       L’effort dans les lois  se révèle comme illusoire.

       Ainsi j’ai coupé court aux fausses croyances de l’espoir et de la peur. »

 

 

 Milarepa à l’écoute du Son inaudible.

   
 
           Ce chant est parfaitement dodécalogique : Voir http://mathematiques.energie-manifestee.net/wakka.php?wiki=DodecalogieEtTraditions
Le tableau a été publié dans L’Univers en Code-barres
d'Emmanuel-Yves Monin,1998, Y. Monin,, p. 79.



&&&&&&&&&&




1 -  Milarepa Jetsün-Kahbum, Vie de Jetsün Milarepa, traduit du tibétain par le Lama Kazi Dawa-Samdup, Traduction française de Roland Ryse, Ed. Maisonneuve, Paris, 1977.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Régor - dans Poème
commenter cet article

commentaires